Un livre drôle ? Non, un livre touchant !

Je viens de finir la nouvelle titre du « Journal d’un proctologue » d’Hervé Heurtebise. J’ai pris ce livre sur le Kindle store car la description m’a fait croire à un livre amusant et l’extrait me confirmait cette caractéristique alléchante. Mais, au fil du texte, je me suis rendu compte que c’est bien plus que cela : ce livre est touchant, vraiment.

Tout d’abord, c’est bien écrit. Ce n’est pas vraiment drôle en fait, c’est plutôt un humour désabusé, un peu cynique que peuvent apprécier ceux qui en sont capable (de cynisme, d’auto-dérision et autres traits salvateurs). Et puis, la réflexion sur la vie, sur les relations et sur sa propre fin m’a paru très juste. J’étais sonné quand j’ai terminé cette nouvelle : je ne voulais pas quitter ce médecin qui, finalement, m’apparaissait comme formidablement sympatique en dépit de tous ses efforts pour ne pas l’être !

Je m’étais attaché, pauvre de moi… Bravo Hervé, bien joué. J’hésite désormais à lire les deux autres nouvelles de l’ouvrage, encore un peu secoué par la profondeur et le tranchant de ton texte.

3 réflexions au sujet de « Un livre drôle ? Non, un livre touchant ! »

  1. Merci beaucoup pour cette critique, la première critique de mon livre ! J’ai moi-même été surpris de voir mon livre dans la catégorie humour.

    Les deux autres nouvelles sont plus courtes, elles partagent avec le premier texte une forme d’humour doux-amer mais sont sans doute moins sombres.

    Je vous remercie très sincèrement.

    Hervé Heurtebise

  2. Les deux autres nouvelles sont effectivement plus courtes et, d’après moi, un peu en dessous de la principale. Cependant, j’ai bien aimé « Le rouge » alors que « Le sport » m’a laissé sur ma faim.
    Toutefois, on retrouve toujours votre style mordant et désenchanté qui a un charme tout particulier.

  3. Un livre touchant, un peu cynique parfois, mais
    tellement bien écrit. J’ai beaucoup aimé les trois nouvelles,
    toutes sincèrement touchantes.
    La seule critique si je puis dire…trop courtes, j’avais
    encore envie de lire, ma soif n’étant pas assouvie.
    Dans tous les cas, je te félicite Hervé pour ce que tu viens
    d’accomplir, encore merci pour cette lecture.

Laisser un commentaire