10 – Chapitre dix – Open Source & SaaS

Voici les illustrations en rapport avec le contenu du chapitre 10 – “Open Source & SaaS

Richard Stallman, l’auteur de la licence GPL, entre autres. Richard Stallman, décida de formaliser une démarche rigoureuse où la liberté de copier, de modifier et de distribuer librement des logiciels serait préservée et garantie. Cette réflexion déboucha sur une licence spécifique, la licence GPL.

Plus sur Richard Stallman à http://fr.wikipedia.org/wiki/Richard_Stallman

Éric Raymond, l’auteur du fameux essai "La cathédrale et le bazar". Au début des années quatre-vingt-dix, Linux commença à apparaître et certains au sein du mouvement du logiciel libre voulaient s’affranchir de la tutelle de Richard Stallman, ce fut le cas notamment d’Eric Raymond qui fut à l’origine du mouvement Open Source qui diffère subtilement du mouvement logiciel libre.

Plus sur Eric Raymond à http://fr.wikipedia.org/wiki/Eric_Raymond

Apache n’est pas forcément associé à GNU/Linux… Ici, un dialogue d’installation sous Windows. Apache est apparu en avril 1995. Au début, il s’agissait d’une collection de correctifs et d’additions au serveur NCSA HTTPd 1.3, qui était dans le domaine public en droit de la propriété intellectuelle française et le serveur HTTP alors le plus répandu. Quand le NCSA a cessé de supporter son serveur HTTP, ses utilisateurs se sont regroupés afin de partager les correctifs qui, jusque-là, circulaient de façon désorganisée. De cette origine, de nombreuses personnes affirment que le nom Apache vient de "a patchy server" ("un serveur rafistolé"). Par la suite, Apache a été complètement réécrit, de sorte que, dans la version 2, il ne reste pas de trace de NCSA HTTPd. Au début, Apache était la seule alternative sérieuse et libre au serveur HTTP de Netscape. Depuis avril 1996, selon l’étude permanente de Netcraft, Apache est devenu le serveur HTTP le plus répandu sur Internet.

Plus sur Apache à http://fr.wikipedia.org/wiki/Apache_HTTP_Server

Marc Benioff, le fondateur de Salesforce.com. Cela vaut la peine de revenir sur le parcours de Salesforce.com fondée en 1999 par Marc Benioff, un ancien cadre d’Oracle (Larry Ellison a d’ailleurs fait partie des investisseurs initiaux dans ce qui était alors une start-up). Très vite, Saleforce.com se distingue par son marketing agressif qui proclame "la fin du logiciel"...

Plus sur Marc Benioff à http://en.wikipedia.org/wiki/Marc_Benioff

Laisser un commentaire