Porsche 917

Documentaire sur l’histoire de la Porsche 917 (de 1969 à 1971)

En 2006 et 2007, j’ai eu envie de réaliser un documentaire vidéo en français sur l’histoire de la plus mythique de toutes les voitures de course : la Porsche 917. Voici ce documentaire découpé en six épisodes.

L’épisode 1 :

L’épisode 2 :

L’épisode 3 :

L’épisode 4 :

L’épisode 5 :

L’épisode 6 :

34 réflexions au sujet de « Porsche 917 »

  1. Ping : Un peu à partager par Alain Lefebvre » Archives du Blog » Quelques tours à bord d’une Porsche 917…

  2. bonjour, à la vue de votre connaissance de l’histoire des porsche 917, vous avez peut étre les réponses à deux question que je me pose depuis longtemps.
    Porsche 917 pychedelic 1970, comment a été choisie cette décoration et pour quoi? est ce un artiste particulier qui l’à réalisée?
    Porsche 917 cochon rose 1971, comment a été choisie cette décoration et pour quoi? est ce un artiste particulier qui l’à réalisée?
    Merci par avance pour votre réponse.
    Cordialement.
    alain cenes

  3. @Alain Cenes : oui, à chaque fois, c’est un designer qui s’est chargé de la déco des ces voitures qui sont restées dans les mémoires.
    Je ne me souviens plus des noms mais je vais retrouver cela si vous me laissez un peu de temps…
    Pourquoi ?
    Pour celle de 1970, il s’agissait de sortir du lot et de marquer les esprits (réussit non ?), pareil pour celle de 1971 sauf que cette fois, l’idée était aussi de se moquer un peu de l’allure générale de la voiture qui paraissait un peu « grosse »… D’où cette association avec un cochon symbolisé par les traits de découpe du boucher !

  4. @Alain Cenes: ça m’a pris du temps mais j’ai trouvé !
    Pour la 917LH Martini au Mans en 1970 (la fameuse « hyppie car »), c’est Ted Lapine, un designer travaillant pour Porsche qui s’en est chargé (à l’aide de 1500 bombes de peinture !).
    Pour la « cochon rose » de 1971, c’est le styliste américain Dick Soderburgh qui était à l’oeuvre.
    La 917/20 « big bertha » (son autre surnom) était également engagée par l’écurie Martini mais le comte Rossi (le commanditaire de l’écurie) n’a pas du tout apprécié le travail de Soderburgh et a refusé énergiquement qu’il y ait le moindre sticker Martini sur cette grosse 917…

    Pendant qu’on y est sur la déco des voitures, évoquons aussi celle de la 917 Martini qui gagna l’épreuve en 1971 : la voiture était blanche et Piech refusa qu’on la peigne pour ne pas l’alourdir (c’était celle qui testait le chassis en magnésium) et la déco (assez réussie d’ailleurs) provenait juste de stickers bien placés…

  5. Bonjour,

    Je me permets de vous recontacter au sujet d’une passion commune, la Porsche 917.
    Il y a quelques temps de cela, je vous avais indiqué la sortie du récent ouvrage de Glen Smale (The Complete Photographic History – ISBN 978-1844254262). Très récemment, j’ai appris la publication d’une nouvelle « brique » intitulée : « Porsche 917 : Archiv 1968-1974 » (578 pages !!! – ISBN 978-3768826518).
    Il apparaît que l’auteur n’est autre que Walter Näher, ingénieur du département compétition Porsche, aujourd’hui à la retraite.
    A la lecture du titre, j’ai supposé que l’ouvrage était rédigé dans la langue de Goethe. Un échange d’e-mails avec l’éditeur (Delius Klasing) m’a effectivement confirmé la chose. Plus ennuyeux, aucune édition anglaise n’est prévue (what a shame…).
    J’ai malgré tout commandé le livre sur Amazon.
    Après un premier survol, et malgré mes connaissances limitées de la langue allemande, il apparaît que l’ouvrage est particulièrement fouillé, concentré essentiellement sur l’aspect technique (conception, mise au point, développements des différentes versions, etc…).
    D’autre part, l’ouvrage contient de nombreux documents iconographiques (photos, diagrammes, plans) du plus haut intérêt.
    Voilà, en remerciement des documents visibles sur votre site concernant l’histoire du bolide de Zuffenhausen, j’ai pensé que vous seriez intéressé par la parution de ce dernier ouvrage (en date).

    Cordialement,
    Meilleurs voeux pour l’année 2010.

  6. Merci Vincent mais un livre en allemand, je ne suis pas partant !
    J’ai déjà essayé et j’en retire trop peu…

  7. Avec beaucoup de retard,merci pour les informations concernant les designer auteurs de la décoration des 2 porshe 917.
    merci encore une fois.
    alain cenes

  8. Fantastique ! Bravo pour ces images et commentaires fabuleux. Je voudrais savoir comment reconnaitre une 908 longue d’une 917 (première version) Extérieurement je ne vois pas vraiment de différence. L’aéro est visiblement très inspirée de la 908.

  9. Excellente question Jean-Jacques !
    Voici ma réponse dans cette courte vidéo :

  10. Merci Alain,
    Je pensais bien que la réponse serait très pertinente, mais en plus, ça a été super rapide. Encore bravo et merci.

  11. Bonjour,

    Concernant l’origine des décos de la 917 LH hyppie et de Pink pig, Ted Lapine et Dick Soderburgh étaient-ils présents au Mans et sont-ce eux qui ont peint les voitures en sachant que les décos étaient partiellement achevées entre la fin des essais et la course.

    J’attends avec impatience la sortie de votre livre. Bon courage et bonnes fêtes de fin d’année.

    Ps : J’avais trouvé sur un forum Autodiva la sortie annoncée en 2010 d’un livre « Porsche 917-021 – The fabulous story 1970-2010 ». Avez-vous des infos à ce sujet car je nai pas plus d’info.

  12. @ l’autre Vincent :
    Non, je ne sais pas vraiment *qui* a peint la 917 hyppie et c’est vrai que sa livrée a été réalisée en deux temps mais tout s’est passé sur place, ça c’est sûr. Non, je n’ai pas d’infos sur ce livre « Porsche 917-021 – The fabulous story 1970-2010 » mais je constate que ce sujet fait toujours couler autant d’encre !
    Merci pour vos voeux et recevez les miens par la même occasion…

  13. bonjour Alain,
    je recherche en vain vos coordonnées…
    Merci de me les communiquer svp par email.
    A bientôt
    S Dufour

  14. Bonjour;

    LE LIVRE SUR LA 917/021,EST PRATIQUEMENT FINI.IL SERA VENDU EN FRANCE PAR LES EDITIONS DU PALMIER NIMES (F 30000),POUR LA FIN D’ANNEE 2011,DEBUT 2012.

    Je connais le nouveau propriétaire de cette auto!

    Salutations sportives Jean PAPON

  15. Bonjour Alain,

    Tout d abord merci pour votre blog de passionnés et passionnant.
    Je prepare ma GT3 en replica de la fameuse Porsche Cochonne, mais je ne suis pas sûr de la teinte.
    Connaissez vous les references couleurs exactes de cette teinte rose si particulière?

    Merci par avance de votre réponse, la voiture est déjà chez le carrossier en préparation.

    Cordialement
    Olivier PAIRON.

  16. Bonjour Alain,
    je reviens vers vous pour trois questions vitales 😉
    A Daytona 1971, notamment sur la Wyer 917 N°2 (Rodriguez/Oliver, si je ne me trompe), on voit une vitre supplémentaire sur le toit, au dessus du pare-brise. Pourquoi cette éphémère variante ? (C’est anecdotique)
    Seconde question (je vais crescendo) :
    Souvent, mais pas tout le temps, le capo arrière des 917, juste derrière les roues arrière, semble plus large que le bas de caisse, comme si une attache était brisée ! Avez-vous une explication pour de cette bizarrerie ?
    La troisième est plus simple (et la plus importante pour moi), mais je ne trouve pas la réponse sur le net :
    En 1971, la Martini Porsche 917K n°22 remporte les 24h du Mans. Mais à l’arrivée, l’aile avant gauche semble bien endommagée. Que s’est-il passé et qui était au volant à ce moment ; Marko ou Van Lennep ?
    Désolé de vous perturber avec mes questions tordues, mais si vous, ou vos fans (dont je suis) avez des réponses… Je vous en remercie d’avance.
    Jean-Jacques.

  17. @ Jean-Jacques

    Alors, voilà des questions intéressantes !
    Je ne suis pas sûr d’avoir toutes les (bonnes) réponses mais je vais tout de même essayer…
    Pour ce qui est de la verrière de toit à Daytona, elle était déjà présente sur les 917 du team Wyer en 70 (l’année précédente) et son usage était simple : lorsque les voitures sont sur l’anneau (banking), il faut pouvoir regarder au loin afin de déceler les voitures plus lentes suffisamment à l’avance et avec le toit « normal » des 917, l’avancée arrondie gêne la vision dans ce cas précis (on regarde vers le haut à cause de l’inclinaison du Banking). Cette petite verrière permet de retrouver de la visibilité dans ce cas précis utile seulement à Daytona (voilà pourquoi cette variante est propre à cette piste).
    Pour ce qui est du capot plus large que le bas de caisse, c’est simple : les pneus arrières n’ont pas arrêté de s’élargir durant les saisons 69, 70 et 71. Il était facile d’élargir le capot pour « suivre » la dimension des pneus mais rien à faire pour les bas de caisse qui étaient figés puisque faisant partie du chassis…
    En revanche, je ne sais pas qui de Marko ou Van Lennep était au volant lors de la touchette qui abima l’aile avant gauche de la 917K Martini… Je sais seulement que Muller (sur l’autre 917K de Wyer, qui termina seconde) a été tenté de « pousser » la Martini alors qu’ils roulaient de concert afin de s’octroyer la victoire… Tenté seulement puisque la raison l’emporta et qu’il resta sage au volant (il aurait eu du mal à expliquer son geste lors de son retour aux stands !)…

  18. « le capo arrière des 917, juste derrière les roues arrière, semble plus large que le bas de caisse, »
    Je voulais dire « jute devant les roues arrière »

  19. Merci Alain,
    Toujours Pertinent et rapide (comme une 917 😉
    Jean-jacques.

  20. Bonjour,

    En rapport avec la sortie du livre sur la 917-021 de Jacques Breuer dont je viens de passer commande, sauriez-vous me dire quel est le n° de châssis de la 917 restaurée en version Piper des 24H du Mans 1970?
    Et de votre côté, où en est votre projet de livre sur les 917?
    Cordialement
    Vincent (l’autre, vous vous rappelez?)

  21. Salut Vincent (ah, j’aime ce prénom !),

    Le N° de série, je ne sais pas. Faudrait que je cherche mais là, je suis trop malade pour le faire !
    Mon projet de livre sur la 917 est au point mort, j’avoue… Pas démarré alors que j’ai tout le temps un autre projet en cours !
    Je finirais par le faire, c’est sûr mais dans combien de temps ?

  22. Merci Alain pour toutes ces informations concernant la Porsche 917. J’ai appris beaucoup de choses grâce aux différents échanges postés en commentaires. J’adore la Porsche 917 et il me semble que nous avons beaucoup de points communs. Je vois que tu écris ? Pour ma part je travaille dans la verrerie, miroiterie, menuiserie. Bonne continuation !

  23. Documents exceptionnels pour une auto qui l’est tout autant. Un grand merci à l’auteur de cette saga passionnante.

  24. Bonjour,

    Peu de temps après vous avoir écrit pour savoir quel était le n° de châssis de la 917 Piper du film de McQueen, j’ai eu la réponse et la confirmation par par Jacques Breuer, et il s’agit en fait de la 917-024 de Joseph Siffert qui avait été repeinte en jaune pour les prises puis repeinte en bleu/orange Gulf.

    Nota : pour tous les admirateurs, passionnés… de la 917, n’hésitez pas à vous procurer le livre sur la 917 de W. Naher. Sous réserve que l’anglais ne vous rebute pas et ayant été traduit à partir de l’Allemand, il n’est pas trop compliqué à traduire en Français, sous réserve toutefois de posséder un bon lexique technique Français -Anglais.

    Vincent

  25. Désirant monter la 917 K (de Model Factory Hiro au 1/43) Châssis 012 ou 021 après reconstruction à l’usine dans sa configuration des 1000 Km de PARIS 1970 je souhaiterais connaitre la teinte exacte de cette fantastique Voiture.
    Merci pour votre expertise

    Patrick LEMAIRE

  26. La teinte exacte ?
    J’imagine que vous voulez un code pantone ou quelque chose de ce genre… Hélas, je n’ai pas cette information. Je préfère avouer mon ignorance que de vous dire une connerie !

  27. SUPERBE !
    1969 1ère fois au MANS grace aux résultats scolaires ! ça c’est de la motivation ! et donc souvenirs imperissables. Juste une question sur 1970 il me semblait que la voiture Jaune et Rouge appartenait à George LOOS Allemand et son Team GELO Racing ( vous l’avez attribué à David PIPER)
    Pour RODRIGUEZ il me semble que le NORISRING était une cours de « CANAM Européenne » et pour SIFFERT le Trophée Daily Express
    Toutes mes félicitations pour ce Travail

  28. Bravo pour votre précision : c’était bien le GELO Racing qui va connaitre une grande série de succès avec la 935 par la suite. Pour les deux autres points, en revanche, je suis moins sûr que vous.

  29. Pour RODRIGUEZ c’est bien en INTERSERIE (gagnée par son Coéquipier Leo KINUNEN 3 années de suite) pour SIFFERT c’est bien une course Hors Championnat à Brands Hatch mais pas le Daily Express (qui avait lieu en Avril/ Mai ) C’était la Victory Race pour honorer Jackie STEWART

  30. Là, je suis à fond d’accord : Interserie (un modeste équivalent -en terme de réglement technique- à la Can Am) pour Rodiguez (et il se tue au volant d’une 512, lui qui était fameux pour ses performances avec les 917… Appréciez l’ironie !) et la tristement célèbre (pour de mauvaises raisons : l’accident de Siffert) Victory Race qui ne sera jamais renouvelée.

  31. Bravo pour tous ces reportage, j’ai une véritable passion pour la 917 et cette époque.Même pour la course automobile je pense que c’était mieux avant et pour le reste, je ne vous dis pas !
    Bien cordialement.
    DG

  32. Si vous aimez cette époque, je vous recommande mon livre « Dr Miracle, saison 1970 » et je suis justement en train d’écrire la suite « Dr Miracle, saison 1971″…

Laisser un commentaire