Tant qu’à parler du futur, autant le faire avec intelligence…

En suivant ce lien http://nesaranews.blogspot.com/2016/11/good-read-glimpse-of-future-from.html, vous pourrez lire un article (tout en anglais…) plein de prévisions sur le futur technique qui se dessine en ce moment sous nos yeux… Un seul problème, c’est aussi bourré de conneries !

En matière de futur et surtout de future technique, c’est plus ou facile de dire le « quoi » mais déjà beaucoup plus difficile de dire le « quand »… Mais là, cet article nous assène des affirmations qui sont, souvent complètement erronées, tout simplement.

Un exemple :

Autonomous cars: In 2018 the first self driving cars will appear for the public. Around 2020, the complete industry will start to be disrupted.

Des voitures autonomes, dans deux ans, vraiment ?

On en est encore loin !

Certes, les démonstrations actuelles sont souvent impressionnantes (j’ai eu l’occasion d’essayer une Tesla cette année, y compris en mode « automatique »… bluffant mais valable seulement dans certaines conditions… qui ne représentent certainement pas 80% de votre usage !), mais il y a encore du chemin à faire, beaucoup de chemin à faire avant que 80% des usages courants soient couverts et il restera encore les 20%, les plus ardus. Donc, la disponibilité effective des voitures autonomes prendra encore dix ans, au minimum.

2 réflexions au sujet de « Tant qu’à parler du futur, autant le faire avec intelligence… »

  1. De fait, l’auteur débite connerie après connerie. Ma préférée est que grace à l’éducation en ligne, les enfants d’Afrique pourront parler anglais couramment en 6 mois.

  2. Ah, je savais qu’elle allait te plaire celle-là !
    C’est intéressant de voir le nombre de prévisions optimistes qu’on a fait ces 60 dernières années sur l’Afrique et sa situation actuelle…

Laisser un commentaire