Parler de F1 mais seulement pour de bonnes raisons !

Allez, la toute dernière actualité me pousse à parler de F1, pour une fois. Non, rien à changé : les courses sont toujours aussi peu intéressantes (et c’est un euphémisme !) et, pire, désormais, c’est même le championnat qui a perdu tout intérêt puisqu’on sait que c’est forcément une Mercedes qui va l’emporter… Triste.

Mais, attendez une minute, le champion du monde de l’année est un personnage d’exception, pour de bon !
Non, je ne pense pas à Hamilton qui, selon moi, reste toujours aussi ridicule dès qu’il n’est plus au volant mais bien de Nico Rosberg qui vient juste de décrocher la timbale… Et alors ?

Et alors, aussitôt après avoir enfin réussi à décrocher la couronne, voilà qu’il déclare sa retraite !

Magistral. Et super rare en plus. Comme je l’explique dans mon livre « La malédiction des champions du monde » tous veulent le faire, très peu y arrivent. Voici un extrait du livre à ce propos (dans le chapitre sur Jenson Button) :

En voilà un qui ose le dire tout haut au moins !

En août 2012, voilà ce que Button déclarait au Daily Mail : C’est dans ma tête. Dans n’importe quel sport, le truc est de se retirer au bon moment. Tant de pilotes disent qu’il attendent de quitter la F1 car ils sont impatients de mener une vie plus tranquille et deviennent fous quatre mois plus tard car ils regrettent ce train de vie. Je garde des ambitions, un autre championnat à mon palmarès serait une consécration fantastique.

Se retirer au bon moment… Tous en rêvent, aucun n’y parvient !

Jusqu’à aujourd’hui, seuls Bayliss et Biaggi (des motards) ont réussi à sortir par le haut. Tous les autres (j’insiste, tous les autres, même Jackie Stewart) ont échoué sur ce point précis (et j’explique pourquoi dans mon livre que ceux qui se sont retirés de la F1 après leur titre l’ont fait à cause des circonstances, pas de leur propre volonté, totalement libre de le faire).

Bravo Nico. Tu prouves ainsi que tu es largement au-dessus de tous ces champions (y compris et surtout de ton père qui ne brillait pas par son intelligence, lui…).

Du coup, il va vraiment falloir que je mette à jour mon livre désormais… Patience !

Laisser un commentaire