L’énorme scandale : VW trichait sur les tests d’émissions polluantes, encore un exemple des « corporate malpractice » !

Il semble que l’industrie allemande soit dans une mauvaise passe en ce moment… Voyons cela (source : Le Monde) :

Les Etats-Unis et l’Etat de Californie accusent Volkswagen (VW) d’avoir délibérément contourné les règles en vigueur en matière de lutte contre la pollution atmosphérique. L’Agence fédérale de protection de l’environnement (EPA) affirme que VW a équipé ses modèles diesel Volkswagen et Audi des années 2009 à 2015 d’un logiciel permettant de contourner les tests d’émission de certains polluants atmosphériques.

Ce petit logiciel espion enclenchait – a priori à l’insu des conducteurs – un mécanisme interne de limitation des gaz polluants permettant au véhicule de passer le test sans encombres et de se voir décerner un certificat de bonne conduite écologique. Toutefois, une fois le test fini, le mécanisme anti-pollution se désactivait et le véhicule libérait alors dans l’atmosphère davantage de gaz polluants et notamment du dioxyde d’azote, lié à de graves maladies respiratoires dont l’asthme.

Ce dispositif permettait aux véhicules en question d’émettre jusqu’à 40 fois plus d’émissions que le seuil autorisé pour préserver la santé publique, a dit Cynthia Giles, une responsable de l’EPA, à la presse.

La supercherie aurait pu passer totalement inaperçue sans la persévérance de l’International Council on Clean Transportation. Cette organisation non-gouvernementale basée aux Etats-Unis et en Allemagne a alerté des chercheurs de l’université de Virginie Occidentale qui, après des tests indépendants, ont mis au jour d’étranges écarts entre les émissions réelles et déclarées de gaz. Volkswagen devra rappeler à ses propres frais l’ensemble de ces véhicules vendus depuis 2008, et voir sa responsabilité civile engagée.

Clairement, l’affaire est dévastatrice. VW va devoir payer une amende qu’on imagine déjà énorme. Les récentes affaires de GM et Takata vont paraitre ridicules à côté. Car là, la triche est délibérée, profonde et semble avoir été imaginée au plus haut niveau. Le scandale a déjà des répercussions sur le titre VW et ce n’est pas fini. Mais, surtout, c’est l’image du constructeur qui est touchée. Avant cela, VW pouvait prétendre fabriquer les voitures diesels (beuark !) les plus performantes ET les plus propres. On sait désormais que ce n’était que du flan. La vertueuse société VW ne l’est pas tant que cela donc, le cas de triche aux prix ADAC est encore tout frais.

Avec tout cela, c’est encore Hitler qui n’est pas content (on le comprend !) :

 

Une réflexion au sujet de « L’énorme scandale : VW trichait sur les tests d’émissions polluantes, encore un exemple des « corporate malpractice » ! »

  1. Les états européens sont de vrais tartuffes sur ce sujet : d’un côté, ils réclament publiquement à l’UE des normes et des tests plus strictes mais, d’un autre côté, ils font du lobbying pour que les normes et les tests actuels soient toujours faciles à contourner… Voir cet article du Gardian => http://www.theguardian.com/environment/2015/sep/24/uk-france-and-germany-lobbied-for-flawed-car-emissions-tests-documents-reveal

Laisser un commentaire