L’effet magique de la critique positive !

J’avais déjà évoqué les effets dévastateurs de la critique négative alors, aujourd’hui, parlons plutôt de l’inverse : l’effet des critiques positives quand on en reçoit…

J’ai eu le grand plaisir, tout dernièrement, de recevoir non pas une mais deux critiques positives à propos de mon roman de SF « Perdu dans le temps« .

Le premier vient d’un ancien collègue (perdu de vue jusqu’à ce contact inopiné… comme quoi, l’écriture mène à tout même au « reconnecting » !) qui vient de terminer la lecture du tome 1 :

Quelques commentaires sur ce tome 1:
Le temps qui continue à s’écouler pendqnt qu’on est dan une autre époque et la nécessit é de »rattapper ce décalage, ça c’est une belle trouvaille (les bulles de réalité)
De même les rappels des technologies  proches dans la vie d’un adulte de notre époque mais déjà tellement dépassées. J’ai beaucoup aimé ces descriptions de mondes pourtant pas si éloignés ce qui rajoute à l’étrangeté des situations.
Idem pour le réalisme des situations, exemple le probleme de l’argent, dans de nombreux romans se science fiction on « zappe » ça et la langue parlée aussi: la façon de parler, la langue changent vite et ça n’est jamais pris en compte dans les ouvrages américains ou anglophones.
Les allers et retours dans le temps finissent par donner le tournis et c’est bien le but!
Pour moi, les conversations sont trop longues, les gens parlent comme des livres, ça manque de naturel.
Bref j’ai passé un bon moment à lire le T1 et je vais attaquer le T2, j’ai envie de savoir comment la suite s’est articulée avec le premier tome !
Bon WE
Joseph

J’ai reçu ce commentaire par email mais j’en reçois aussi via mon blog comme ce court mais roboratif message d’Olivier :

Bonjour,

Tout d’abord, je tiens à vous féliciter pour ces 2 bons livres. Continuez votre beau travail. J’aimerais savoir quand le 3ième livre sortira sur Ibooks, car j’ai hâte de le lire. Merci d’avoir créé une aussi belle série.
Olivier

Ce à quoi, j’ai répondu ceci :

Merci Olivier.
Je peux vous certifier que ça fait vraiment plaisir de lire ce type de commentaire, oh oui !
Pour ce qui est du T3, j’y travaille mais je ne peux encore dire vraiment QUAND il sortira car je ne le sais moi-même (j’espère pour cet été mais je ne peux en être sûr)… Avez-vous lu les extraits que j’ai déjà publié à http://www.perdudansletemps.com/le-premier-extrait-du-tome-iii/et à http://www.perdudansletemps.com/le-second-extrait-du-tome-iii/ ?
Enfin, puis-je vous demander une faveur ?
Puisque vous avez apprécié les deux tomes, pouvez-vous mettre un ou même deux (un pour chaque !) commentaires sur iBooks, ça aiderait beaucoup !

Car j’ai constaté que les lecteurs prenaient volontiers contact avec l’auteur (moi !) ce qui est déjà génial mais négligent de laisser ce type de commentaire sur la librairie numérique où ils ont acheté le livre en question (encore que, je viens de m’apercevoir que j’ai eu 4 nouveaux commentaires dernièrement sur amazon.fr et amazon.com !). Il faut donc demander, relancer encore et encore… à la longue, c’est un peu pénible : ça fait quémandeur, genre « vous avez aimé mon livre, vous venez me le dire mais ça ne suffit pas; il faut encore faire ça et ça… », ça casse un peu la beauté du geste quelque part.

D’ailleurs, je me demande pourquoi les gens ont cette réticence à laisser des commentaires sur amazon, iTunes ou ailleurs ?

Surtout quand on constate l’incroyable exhibitionnisme qu’on peut constater par ailleurs sur les réseaux sociaux !

Peut-être parce qu’il s’agit, cette fois, d’exprimer une véritable opinion, de l’argumenter, de la défendre et même, d’être critique sans être bêtement négatif… Bref de se creuser la tête. Ceci dit, je ne peux dire combien les critiques positives ont un effet magique chez moi (comme chez d’autres, j’imagine) : cela me regonfle, m’encourage, me pousse à continuer et fini par me convaincre que tout ce travail n’est pas inutile après tout… Et il y a même un bonus : cela permet de se renforcer et mieux supporter les critiques négatives quand elles arrivent (car, forcément, elles aussi reviennent régulièrement !).

Laisser un commentaire