Parlons politique, pour une fois…

Et si on évoquait un peu la politique cette fois ?

Pas la politique française bien sûr : avec un parti socialiste obsolète, mais tout de même au pouvoir et un président « normal », mais qui fait rire le monde entier, la politique française est complètement déprimante. Merci donc, mais non merci.

Penchons-nous plutôt sur la politique américaine. Vous me direz que c’est plus que jamais le moment avec les primaires de la prochaine élection présidentielle… D’un côté (les démocrates), Hillary Clinton peine à se débarrasser de Bernie Sanders (alors qu’on lui annonçait un boulevard !). De l’autre (les républicains), Trump fait la course en tête alors que ce type est incontestablement un clown. Avant de se moquer des Américains, rappelons-nous que nos voisins italiens ont élu Berlusconi (un autre clown) et que nous-mêmes avons élu Chirac (deux fois) avant de passer à Sarko puis à Flanby… Ah oui, ça calme, hein !

Non, laissons les primaires de côté aussi, ça n’est pas très réjouissant.

Penchons-nous plutôt sur la seule vraie question, le seul vrai mystère de la politique américaine : pourquoi les pauvres votent-ils républicains ?

Pas tous les pauvres, mais une grande partie, une bien trop grande partie à voter pour leurs oppresseurs en dépit de toute logique (ok, les gens sont stupides, une preuve de plus…).

Or, voici justement qu’un article tente de répondre (avec brio) à cette importante question : I Know Why Poor Whites Chant Trump, Trump, Trump

C’est long, tout en anglais, mais on y apprend des tas de choses. Saviez-vous, par exemple, que l’esclavage en Amérique a commencé avec des blancs (plus ou moins « volontaires » !) avant d’être massivement remplacé par des noirs (importés d’Afrique) ?

Pour ma part, je l’ignorais. C’est ce qu’on apprend dans cet article que je vous encourage vivement à lire (regardez également la petite vidéo sur la « corruption légale », édifiant !).

Laisser un commentaire