Mort aux cons, il était temps de le dire !

On commence à trouver quelques blogs qui adressent directement la connerie ambiante telle qu’on doit la traiter : sans nuance.
Aujourd’hui, nous sommes submergés par le « politiquement correct » qui fait de vrais ravages. Ainsi, on ne peut plus appeler les choses par leurs noms quand ces derniers ont une connotation négative… Et c’est pire quand il s’agit de personnes. Si vous devez évoquer un abruti notoire, gardez-vous de le traiter de crétin, même si c’est mérité. Car alors, tous les bien-pensants vont vous tomber dessus en expliquant doctement que si tel ou telle est attardée, ce n’est (forcément, hein !) pas de sa faute (tout ça, c’est la faute à la société) et que donc, il ne faut pas lui dire son fait, c’est pas bien, c’est méchant…
Bref, vous aurez compris que je ne me range pas du côté de ces tartuffes qui sont en train de pourrir le discours public. J’aime bien dire les choses comme elles sont et désigner les cons comme tels.
Je ne suis plus le seul et heureusement !
Je vous recommande donc aujourd’hui deux blogs qui sont à la fois hilarants et authentiques… Le premier est principalement axé sur le cinéma avec des comptes-rendus de films où les critiques les plus saignantes sont une habitude. Les initiés auront déjà reconnu l’inénarrable « blog d’un odieux connard » avec sa rubrique « spolions mes bons » (tout un programme !).
odieuxconnard
Il faut dire que la cohérence de l’écriture des scénarios est tombée si bas avec les films récents qu’il fallait un Zorro comme notre cher « odieux connard » pour les décortiquer comme il fallait. C’est fait désormais et ceux qui ne sont pas encore complètement lobotomisés savourent comme il se doit ces critiques très détaillées et très précises.
L’effondrement du niveau des scénarios dénoncé comme il se doit par notre « odieux connard » est, à mon avis, un signe de plus du grand effondrement que nous sommes en train de vivre sur tous les plans. Les goûts du public sont désormais tellement laminés par la médiocrité ambiante que les professionnels du cinéma ne font même plus semblant d’écrire des films qui tiennent debout et lancent les plus odieuses bouses avec la certitude que ces « œuvres » vont faire suffisamment d’entrées pour couvrir le budget et au-delà… Triste époque.
Et pour démontrer la complicité du milieu avec ces productions indignes, notre « odieux connard » n’hésite jamais à mettre des extraits des chroniques des critiques professionnels en face des siennes, afin qu’on puisse comparer et se rendre compte de l’objectivité héroïque de ces « professionnels »… Une comparaison édifiante, en effet !
Ce blog ne se contente pas de dénoncer les daubes actuelles du soi-disant 7e art et s’aventure aussi du côté de la politique avec des analyses on ne peut plus pertinentes de l’état du PS ou de l’UMP, au cas où cela pourrait vous être utile. Le tout avec un humour, une lucidité (décapante, toujours !) et une qualité d’écriture qu’on ne rencontre plus guère… Allez-y de ma part, je serais surpris que vous ne deveniez pas fan de « l’odieux connard »…
Le second blog nous prévient des restaurants parisiens à éviter (tous ?). Avec « Paris à chier », vous ne vous ferez plus avoir par des gargotes à deux sous (sauf au moment de l’addition, si vous voyez ce que je veux dire…) et, en plus, les descriptions criantes de vérité sont à pisser de rire, ce qui ne gâche rien. Permettez-moi d’ajouter que c’est l’ensemble des « lieux de distraction » de la région parisienne (et même, soyons larges, toutes les grandes villes, que ce soit en France ou ailleurs hein !) qui mérite d’être dénoncée ainsi, mais les plus modérés vont encore dirent que mon enthousiasme m’égare…
parisachier
Si, par hasard, vous connaitriez d’autres publications web qui rentreraient dans la même catégorie, un bon geste svp, faites le savoir dans les commentaires ci-dessous. Votre solidarité permettrait de contribuer au mouvement « mort aux cons » dont un célèbre général français avait qualifié de « vaste programme »…

Une réflexion au sujet de « Mort aux cons, il était temps de le dire ! »

  1. Un régal ! Merci de m’avoir fait découvrir cette perle …

Laisser un commentaire