Marine présidente ? Oui, mais…

En août 2016, Euronews nous avait déjà régalé d’un « Pourquoi Trump ne peut pas gagner : c’est mathématique« … Par charité, on ne suggéra pas à l’auteur de cet article de réviser ses maths, hein !

Aujourd’hui, c’est The Gardian qui se lance dans ce genre d’expertise hasardeuse : There will be no President Le Pen… Désolé pour The Gardian mais Marine va tout de même être présidente. Ceci dit, c’est pas une bonne nouvelle.

Pour s’en convaincre, il suffit de lire ses 144 propositions… Je l’ai fait et en voilà deux perles significatives (entre autres, il y en a sûrement d’autres !) :

  1. Pour maintenir, moderniser et sécuriser la filière nucléaire française, engager le Grand Carénage, et garder le contrôle de l’État sur EDF, en lui redonnant une véritable mission de service public. Refuser la fermeture de la centrale de Fessenheim (engagement N°134).
  2. Un second porte-avions baptisé « Richelieu », indispensable à la permanence à la mer de notre groupe aéronaval (engagement N°121).

En maintenant le choix du nucléaire, Marine fait le choix gagnant : ça va faire plaisir aux nucléocrates (nombreux et puissants dans notre bon pays), ça mange pas de pain (on s’en fiche des écolos, peu nombreux et plutôt branquignoles…) et ça peut rapporter gros (car s’opposer au nucléaire en France est un choix suicidaire vis-à-vis du système…). Bien vu.

Pour ce qui est du porte-avions, encore un choix débile mais qui fait plaisir au plus cons de ceux qui tiennent les manettes. Là encore, bien vu, le système sera content.

La vérité apparait clairement avec ces deux « engagements » : plutôt qu’être une candidate anti-système, Marine donne des gages pour plaire au système, nuance !

Inutile d’épiloguer sur le nucléaire (j’en ai déjà parlé ici), précisons simplement qu’un porte-avions est un moyen de projection des forces… pas de défense du territoire, hein !

Si c’est pour poursuivre une politique crypto-colonialiste, ce n’est peut-être pas nécessaire de sortir de l’Otan (engagement N°118), non ?

Cela prouve simplement que l’entourage de Marine est d’une incompétence crasse (pour ne pas dire pire…) ce qui n’est pas surprenant pour tous ceux qui ont côtoyé une seule fois une seule les joyeux lurons qui forment « les petits gars du Front »… Un beau ramassis d’abrutis, oui !

Bon, Marine va être présidente (c’est Hillary qui va l’avoir mauvaise !). Mais les alternatives n’étaient pas terribles non plus : Hamon (oh non, plus de socialistes, pitié !), Fillon (un type qui a osé promettre le plein emploi) ou Macron (un « m’as-tu-vu » comme je croyais que ça n’existait plus !)…Par charité aussi, on évitera d’évoquer le cas Mélanchon.

3 réflexions au sujet de « Marine présidente ? Oui, mais… »

  1. Hamon aussi veut un deuxième porte avion, sauf qu’il n’avait aucune idée de combien ça coûte. 🙂

    Pour le nucléaire déjà elle veut que l’état garde la main dessus ce qui est une bonne idée. Ensuite les alternatives ne sont pas si nombreuses, surtout à court terme.

    C’est clair que l’offre politique n’est pas au top par les temps qui court. Quant à dire que MLP sera élue, je n’en suis pas certain du tout et même si elle l’est aura-t-elle une majorité pour gouverner ? J’en doute mais le problème se pose aussi pour Mélanchon ou Macron.

    Macron tiens le candidat anti-systeme pur produit du système soutenu par ses pires idéologues (Attali, Minc, Bergé,…)

    Tiens je te conseille d’excellentes videos (fiche de lecture) a propos des différents ouvrages des candidats. Voici la derniere sur Macron justement mais il y a ou aura tous les autres : https://www.youtube.com/watch?v=tPEjB9e1s0w

Laisser un commentaire