Livre : « Les jeux libres » par Alain Delort

 

On pourrait pense que c’est une forme d’auto-promotion puisque ce livre est publié par mon éditeur : M21.

Mais je dois dire que je suis sincérement enthousiaste à propos de cette ouvrage que j’ai lu (dévoré !) en à peine une journée !

De quoi s’agit-il ?

D’un roman d’anticipation sur le thème du sport-spectacle sous l’angle du dopage…

Voici la présentation de l’ouvrage par M21 :

2024, les dirigeants du sport mondial et des Jeux Olympiques ont mis au point des tests antidopage totalement efficaces qui vont enfin permettre au sport de se débarrasser définitivement des tricheurs. C’est du moins leur espoir mais sans leur béquille chimique, les athlètes courent moins vite, sautent moins haut et sont moins forts. L’ennui guette dans les stades. Un entrepreneur sans foi ni loi va profiter de l’occasion pour créer une nouvelle organisation : les Jeux Libres. Les athlètes y auront toute liberté de se préparer comme bon leur semble pour les épreuves. Cachets, pilules, mais aussi os en titane et cellules souches vont alors remplir les sacs d’entraînement de ces champions d’un nouvel âge.Une nouvelle page de l’histoire du sport va s’ouvrir. La dernière ? 

Les chefs d’entreprises se dopent, les hommes politiques se dopent… les candidats au bac se dopent. Pour faire face à la pression et à des rythme de travail à la limite du soutenable, nombreux sont ceux qui s’autorisent une petite béquille chimique pour garder un temps d’avance sur leurs concurrents.

Qui voudrait sérieusement nous faire croire que les athlètes ne font pas de même ? Pour se dépasser et remporter des titres et des médailles, les sportifs intègrent le dopage dans leur préparation physique pour les grands évènements. Cela existait déjà à Olympie pour les Jeux Olympiques antiques, où l’hydromel et le sang de taureau frais constituait un must pour décrocher les lauriers promis aux vainqueurs.

Les Jeux Libres explorent le scénario d’un sport où le dopage serait officiellement admis au grand jour. Le spectacle et les records sont au rendez-vous. Les pires dérives aussi.

Je dois dire que ce livre (le premier de cet auteur) est remarquablement réussi sur tous les plans : bien rédigé, rythme rapide, déroulement maitrisé… C’est un régal. Seule la fin laisse un poil à désirer mais c’est difficile de bien conclure en explorant à fond un tel concept.

Ce qui est en plus intéressant dans ce livre, c’est l’absence relative de parti-pris et l’analyse quasiment sans complaisance de la situation actuel du sport-spectacle dans toutes ses dimensions. L’auteur a pris soin de passer en revue toutes les facettes de son thème. Du coup, l’histoire est crédible. Mieux, elle est probable !

Bref, j’ai adoré et je vous recommande d’en profiter aussi…

On peut trouver ce livre (format papier) sur Amazon à http://www.amazon.fr/Jeux-Libres-Alain-Delort/dp/2916260307

Et sur Mobipocket au format Ebook à http://www.mobipocket.com/EN/eBooks/eBookDetails.asp?BookID=86796

 

Ce contenu a été publié dans Livres, Science-fiction. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

1 réponse à Livre : « Les jeux libres » par Alain Delort

Laisser un commentaire