Participer au Vendée Globe envers et contre tout…

Certes, cette nouvelle période de confinement (et j’ai du mal à croire que je suis en train d’écrire cela !!) ne porte pas à la réjouissance mais il y a toujours un coin de ciel bleu quelque part, n’est-ce pas ?
Si vous rêviez de participer à la célèbre course du Vendée-Globe autrement qu’en se massant sur les quais du départ aux Sables D’Olonne (ce qui ne sera pas possible cette année… oui, ça va, on a compris !), sachez que c’est désormais possible… Oui, en même temps que les pros, vous pouvez vivre les deux-trois mois du Vendée-Globe en intégralité et en vous battant tous les jours pour votre position. Ce qui sera nécessaire car on va être nombreux au départ !

L’écran d’accueil de Virtual Regatta

Je vous propose aujourd’hui de découvrir Virtual Regatta (si ce n’est pas déjà fait). VR est une simulation marine au long-cours (il existe aussi une version « proche des côtes » pour les régates traditionnelles) que je pratique depuis juste un an. J’ai déjà participé à une vingtaine de courses avec des résultats moyens : au mieux, je me classe dans le premier tiers des concurrents à l’arrivée. Il faut dire que la concurrence est féroce et que nous sommes nombreux : souvent 20 à 40 000 participants à chaque course !

VR n’est pas une simulation sophistiquée sur le plan graphique (par exemple, on ne voit pas le bord des côtes quand on les longe) mais c’est gratuit et plutôt bien fait : on doit principalement se soucier de son cap qu’on va choisir en fonction de la météo et de son évolution prévue. On navigue en même temps que les vrais, on affronte les mêmes vents et on suit plus ou moins les mêmes routes.

Ceci n’est pas un tuto !

Je me suis donc préparé en entrainé pendant ces derniers mois en perspective du grand rendez-vous qui n’est plus que dans une semaine. Cette fois, on va être très nombreux car, lorsque j’ai pris la photo d’écran de Virtual Regatta, on était déjà presque 119 000 inscrits et ce chiffre évolue toutes les heures… ça va faire du monde mais n’oublions pas qu’il s’agit d’une course longue et qu’il va y avoir pas mal de tri au fil des semaines.

Si ce genre de simulation vous intéresse, je vous encourage à vous inscrire et à participer : c’est simple, facile et gratuit !

Laisser un commentaire